Se lancer … équilibre, confiance, souplesse

Décider de se lancer… Pour certains ce n’est pas une question, c’est simplement naturel, on y va et on verra bien. Pour d’autres plonger est un moment délicat qui nécessite préparation. Conforter le projet au plan technique (produit, marché, clients, financement). Détendre des freins personnels aussi (risque financier, risque social, risque familial, risque personnel) autant qu’activer des moteurs (monter un projet, réussir son projet, le faire en équipe, prendre son indépendance, …).

Une analogie avec le funambulisme  découverte dans les pages cultures du quotidien Le Soir (02/11) m’interpelle.

Marcher, sautiller, s’asseoir sur un fil ! A 1m, 10 m du sol voire plus ! Quelle dose de confiance au moment de se lancer, et tout au long du chemin…
Les coneils d’une funambule : regarder devant soi et se faire confiance. Tout est dans la tête. Il faut se sentir bien, évacuer les préoccupations extérieures… Fixer son regard sur l’objetif à atteindre, sans jamais baisser la tête. (et pour votre création ?)

Techniquement, glisser les pieds sur le fil, utiliser le lourd balancier pour abaisser le centre de gravité et être plus stable (quel est votre balancier ?). Utiliser le fil et son rebond (utiliser le marché…), le maîtriser, lui dire comment bouger et non l’inverse !

Et la maître funambule de conclure : « De toute façon, que je tombre de 10 m ou de 30, le résultat est le même. Quand je me lance je suis sûre de ne pas tomber. Bien sûr il peut y avoir un accident, mais dans la rue aussi. Le risque est là mais minime. Et si je ne le sens pas, je ne le fais pas, c’est déjà arrivé. La vie est très précieuses, c’est pour ça qu’il faut y prendre beaucoup de plaisir. »

C’est tout le plaisir que nous vous souhaitons dans tous vos projets, quels qu’ils soient…

Xavier De Poorter

About Admin

Lasă un răspuns

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile necesare sunt marcate *